Algérie, le choix de la souveraineté

L’Algérie abandonne le dollar dans le paiement de ses transactions avec la Chine

banque-dalgérie

À partir de ce mois de décembre, les transactions avec la Chine seront réglées en renminbi ou yuan – l’autre nom de la monnaie chinoise, selon une note de la Banque d’Algérie que nous publions. Actuellement, les transactions avec ce pays sont payées en dollar américain.

Par Ali Idir

« La Chine étant devenue le premier partenaire commercial de l’Algérie, il est entendu que les règlements des importations en provenance de ce pays ne sauraient être réglées dans une autre monnaie que celle de ce pays. D’autant plus que cette formule élimine tout premium pour la couverture du risque de change dans le cas de règlement dans une autre monnaie », précise la Banque centrale.

La Banque d’Algérie demande aux banques commerciales de se préparer à ce changement. « Les premières transactions pourront être exécutées au cours du mois de décembre 2015. La généralisation des couvertures (en monnaie chinoise) en début d’année 2016 », précise l’institution monétaire.

Le 30 novembre, le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé l’inclusion de la monnaie chinoise dans le panier de devises servant à fixer la valeur des droits de tirage spéciaux (DTS) – l’actif de réserve international du Fonds, aux côtés du dollar, de l’euro, de la livre sterling et du yen.

À partir du 1er octobre 2016, date à laquelle cette mesure est censée devenir réalité, les 188 États membres du Fonds pourront échanger des DTS contre les cinq monnaies dites « librement utilisables » – dollar, euro, livre sterling, yen et désormais le RMB – s’ils en ont besoin pour équilibrer leur balance des paiements.

Note banque d'Algérie monnaie chinoise

Source : L’Algérie abandonne le dollar dans le paiement de ses transactions avec la Chine | Info & Actualités depuis 2007

Publicités

2 réflexions sur “ Algérie, le choix de la souveraineté ”

Les commentaires sont fermés.