La prochaine fin de l’entité sioniste

Les transformations en cours dans les rapports de force mondiaux en raison de la guerre internationale en Syrie opposant l’alliance du camp Russe à l’alliance impériale conduite par les États Unis prend une tournure irréversible. L’alliance impériale se détruit à force de vouloir détruire ses ennemis. Elle s’est cassée les « reins » sur tous les terrains et à tous les fronts. La Syrie étant son plus gros échec tant le poids colossal investi dans cette guerre ne peut que provoquer un retour de bâton du même poids.

L’excellente analyse (en langue arabe) proposée par l’expert Anis Naccache va plus loin, il prédit une fin douloureuse à tous les outils des États Unis, dont l’Arabie des Al Saoud et l’entité sioniste. Ce spécialiste libanais des questions de stratégie militaire et politique considère l’occupant de la Palestine historique, à l’inverse de ce qui est véhiculé habituellement, comme étant la base militaire la moins coûteuse pour l’Empire américain et non « l’État » influent que l’on présente. Une approche pour le moins inhabituelle qui remet en perspective la réalité des rapports de force souvent biaisée par un discours propagandiste qui tait la réelle fragilité de l’entité sioniste !

في العمق | حزب الله وتوازن الرعب | انيس النقاش

Publicités