Les pesticides naturels existent !

L’agriculture naturelle, pour ne pas dire bio, existe depuis des lustres dans les coins les plus reculés de la planète. L’ambition de l’homme à produire vite, plus et à faire de l’agriculture non plus une source vivrière mais un pari rentable financièrement l’a conduit à commettre des folies avec la santé humaine et sa nutrition. Aujourd’hui, les dégâts de la culture extensive et ses épandages en produits chimiques ont « tué » la terre.

La quête en produits naturels et sains, autrement dit bio, prend une place de plus en plus importante dans toutes les sociétés. L’on se méfie maintenant des produits agricoles issus des pays industrialisés. Pour beaucoup, le goût a disparu, pour d’autres on ne mange plus sain. Et l’on revient à des considérations où la santé prime sur tout. Aujourd’hui, celui qui propose une agriculture plus naturelle a beaucoup plus de chance de focaliser l’intérêt des consommateurs qui tendent à tenir compte de la façon dont il produit. C’est le pari d’une agriculture saine, celle qui primera dans un très proche avenir!

Philippines : Jesse Ambrocio invente un pesticide naturel

Ce n’est pas un produit comme les autres : il élimine les résidus chimiques qui polluent la terre et ne tue pas systématiquement les insectes. Etonnant.

Par Denis Gentil

jesse-ambrocio-pesticide-naturel-01

Jesus « Jesse » Ambrocio vit aux Philippines. Il a inventé un pesticide naturel pour protéger les cultures sans endommager la terre. Les terrains agricoles de son pays sont contaminés en raison d’un recours excessif aux engrais et pesticides chimiques.

D’après Jesse, il faut régénérer les sols des cultures avec son produit naturel :

« C’est un engrais biologique qui contribue à redonner vie aux terres en la nourrissant avec des micronutriments. Dans le même temps, il va détoxifier la terre en la débarrassant des poisons chimiques qui lui ont été administrés. Moins la terre sera infestée de pesticides et engrais chimiques, plus les micronutriments augmenteront. »

Jesse Ambrocio n’en est pas à son coup d’essai. En 2014, il avait mis au point un pesticide pour lutter contre les insectes ravageurs des cocotiers.

C’est un amoureux de la nature et, à sa façon, il défend aussi les insectes :

« Les insectes sont une partie naturelle de l’écosystème. C’est seulement quand leur population devient trop importante qu’il y a des problèmes. Et quand cela arrive, il suffit de contrôler leur population. Il ne faut pas tous les tuer ! »

jesse-ambrocio-pesticide-naturel-03

Il ne jette pas non plus la pierre aux agriculteurs :

« Quand les agriculteurs ont vu leurs récoltes prospérer, ils étaient contents du résultat et ils ont continué d’ajouter des engrais chimiques. L’intention était bonne, mais ils ont été abusés. »

Les engrais chimiques étaient populaires et, au contraire, les solutions biologiques n’avaient pas bonne réputation. Il explique pourquoi :

« Les éléments biologiques ont eu mauvaise réputation, car ils ont été vendus trop cher. Souvent, ces produits étaient aussi de qualité douteuse.J’ai voulu les rendre accessibles pour les exploitants agricoles. C’est pour cette raison que j’ai mis au point mon produit. »

Il tient un discours un peu contradictoire, mais compréhensible, car il se heurte à la perplexité des agriculteurs :

« S’ils y tiennent vraiment, je ne leur dis pas d’arrêter complètement les pesticides et engrais chimiques. Mais qu’ils tentent au moins d’utiliser cette enzyme biologique pour nettoyer un peu leurs terrains. »

jesse-ambrocio-pesticide-naturel-02

Cela aurait l’avantage de les rendre moins dépendants aux produits chimiques.

Jesse a aussi remarqué un problème sur l’île de Guimaras :

« Des milliers de manguiers ne produisent plus de fruits. Ils ont pulvérisé trop de produits chimiques pour éliminer les insectes. Ils ont bousculé leur cycle naturel et aujourd’hui ils sont malades. »

La philosophie de Jesse Ambrocio pourrait se résumer en une phrase : prenons soin de nos terres et de notre environnement, nos terres et notre environnement prendront alors soin de nous.

Source : Philippines : Jesse Ambrocio invente un pesticide naturel


8 insecticides faits maison et sans produits chimiques

Ces 8 insecticides naturels et faits maison sont efficaces pour vous aider à débarrasser vos récoltes des petites bêtes nuisibles sans vous intoxiquer.

Cultiver ses fruits et légumes est une belle expérience. Le goût et la fraîcheur des fraises ou des tomates à peine récoltées sont incomparables. Encore faut-il en prendre soin et les protéger pour qu’il ne devienne pas la nourriture préférée des insectes de votre jardin.

Mais tous les insectes ne sont pas nuisibles. Appliquer un insecticide pourrait les éliminer aveuglément au détriment de l’écosystème de votre jardin. D’où l’intérêt de bien comprendre quel produit utiliser. Voici 8 méthodes saines et naturelles pour traiter vos plantations.

Vaporisateur à l’huile

insecticide-naturel-maison-diy-respect-environnement-05-696x464

Mélanger une tasse d’huile végétale avec une cuillère à soupe de savon. Couvrir et mélanger énergiquement. Avant de l’appliquer sur vos plantes malades, ajouter 2 cuillères à café de votre préparation dans 250 ml d’eau, puis vaporiser. Le produit va enrober le corps des insectes et les suffoquer.

Vaporisateur au savon

Cette préparation est similaire à la précédente et sera efficace contre les mites, les pucerons, les mouches blanches, les coléoptères et d’autres insectes affamés. Mélanger 1 cuillère et demie de savon liquide doux dans 250 ml d’eau. Bien secouer puis appliquer sur la surface des feuilles infestées. Il est recommandé de ne pas le faire en plein soleil, mais plus tôt le matin de bonne heure ou le soir.

Vaporisateur à l’huile de neem

insecticide-naturel-maison-diy-respect-environnement-02-696x464

L’huile de neem est une huile végétale obtenue à partir des graines du margousier. C’est un puissant insecticide naturel qui perturbe toutes les phases du cycle des insectes (œufs, larves, adulte). Elle produit des hormones qui empêchent les insectes de s’alimenter. Cette huile est biodégradable et elle n’est pas toxique pour les animaux domestiques, les oiseaux et les poissons. Elle agit aussi comme un fongicide naturel. Mélanger 2 cuillères à café d’huile et 1 cuillère à café de savon liquide avec 250 ml d’eau. Puis appliquer sur les feuilles infestées. Cette préparation a aussi une action préventive.

La terre de diatomée

insecticide-naturel-maison-diy-respect-environnement-01-696x464

Cette substance naturelle est composée à plus de 80% de silice minérale. Elle est efficace, écologique et économique. Elle déshydrate les insectes. Elle agit à court terme en éradiquant l’invasion des fourmis et autres insectes, mais aussi à long terme en ayant un effet répulsif, sur les escargots par exemple.

Il suffit de la saupoudrer autour de vos plantes ou sur le feuillage. La terre de diatomée est une poudre qui perd son efficacité quand elle est mouillée. Il faut donc l’appliquer de nouveau après chaque pluie.

Vaporisateur à l’ail

insecticide-naturel-maison 04

L’ail est connu pour son odeur et son arôme intense. Certains l’adorent, d’autres l’évitent. Il se passe la même chose avec les insectes. Il agit comme un répulsif. Prendre 2 bulbes d’ail (pas seulement les têtes), les réduire en purée (avec un blender par exemple) puis mélanger avec 250 ml d’eau. Laisser reposer pendant la nuit. Verser dans un récipient en ajoutant une demi-tasse d’huile végétale, une cuillère à café de savon liquide et de l’eau.

Verser une tasse de cette préparation et de l’eau dans un vaporisateur, puis appliquer sur vos plantes infestées.

Vaporisateur au piment

insecticide-naturel 07

Il a la même action que la préparation à l’ail. Vous pouvez utiliser du piment frais piquant ou en poudre. Mélanger une cuillère à soupe de piment en poudre (ou réduire en purée la moitié d’un piment frais avec une tasse d’eau), 250 ml d’eau et plusieurs gouttes de savon liquide. Vous pouvez asperger vos plantes directement avec cette mixture.

Précaution : le piment a une action forte sur les humains aussi. Assurez-vous de porter des gants quand vous le manipulez et quand vous l’aspergez faites attention à garder le vaporisateur loin des yeux, du nez et de la bouche.

Vaporisateur tout-en-un

Ingrédients : 1 bulbe d’ail réduit en purée, 1 petit oignon, 1 cuillère à café de piment de Cayenne en poudre. Mélanger et laisser agir pendant une heure. Filtrer la mixture, ajouter une cuillère à soupe de savon liquide, puis mélanger. Vaporiser sur les deux faces des feuilles. Vous pouvez conserver cette préparation une semaine dans votre réfrigérateur.

Les feuilles de tomate

insecticide-naturel 03

Les feuilles de tomate contiennent des alcaloïdes. Ce sont des molécules efficaces pour traiter les pucerons et d’autres insectes. Récolter 2 tasses de feuilles fraîches et les plonger dans 250 ml d’eau. Laisser reposer toute la nuit. Filtrer puis appliquer avec un vaporisateur sur les feuilles.

Chaque préparation a des actions spécifiques. Il est recommandé de les appliquer et d’observer ses effets afin de trouver la méthode appropriée aux plantes de votre jardin.

N’oubliez pas que les plantes ont besoin des insectes et qu’il ne faut jamais essayer de les tuer tous. C’est l’intérêt de ces méthodes naturelles. Elles permettront de garder intact l’écosystème de votre jardin.

Denis Gentil

Source : 8 insecticides faits maison et sans produits chimiques

Publicités