Des huiles essentielles contre les problèmes digestifs

Nausées, constipation, diarrhée… autant de maux qui altèrent la vie quotidienne. Fortes de leurs nombreuses propriétés, plusieurs huiles essentielles utilisées seules ou en synergie peuvent les soulager. PasseportSanté fait le tour des différents troubles digestifs et de leurs remèdes aromatiques.

L’aromathérapie pour soulager les diarrhées

L’aromathérapie pour soulager les diarrhées

La diarrhée est un symptôme fréquent qui a souvent pour origine l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés. Elle peut durer 1 ou 2 jours et disparaître sans nécessiter de traitements, mais elle est très incommodante et peut empêcher de réaliser des activités à l’extérieur.

L’huile essentielle de cannelle (cinnamomum zeylanicum) stimule le système digestif et peut soulager les indigestions, coliques et diarrhées. On peut l’utiliser dans une huile de bain ou de massage1 ou par voie interne en diluant une goutte dans une petite cuillère de miel ou dans un verre d’eau chaude non bouillante2. On peut également l’utiliser par voie externe, en massage sur l’abdomen.

L’huile essentielle de gingembre (zingiber officinalis) soulagerait aussi les coliques et diarrhées. On peut l’utiliser par voie externe : 2 gouttes diluées dans une cuillère à soupe d’huile végétale, en massage sur le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre.

Au-delà du traitement aromatique, il est primordial de boire beaucoup d’eau car la diarrhée déshydrate.

Les huiles essentielles contre la constipation

Les huiles essentielles contre la constipation

Pour lutter contre la constipation, on peut utiliser l’huile essentielle de gingembre (zingiber officinalis). De manière générale, cette huile essentielle est efficace pour traiter de nombreux types de maux gastriques, comme l’indigestion, les nausées ou encore les ballonnements4. C’est un stimulant du système digestif et de la production de sucs gastriques, qui facilitent la digestion1. 2 gouttes de cette huile essentielle en massage sur le ventre peuvent soulager la constipation. On peut aussi l’ingérer à raison d’une goutte dans une cuillère à soupe d’huile avant les repas.

L’huile essentielle de fenouil (feniculum vulgare) permet aussi de lutter contre la constipation en agissant sur le système digestif. Elle soulage également toutes sortes de troubles allant de l’indigestion à la constipation en passant par les crampes, les coliques, les nausées, les flatulences et les hoquets. Elle aide le corps à se débarrasser de ses toxines par son action tonique sur le foie, les reins, la rate et l’ensemble du système digestif4. On peut masser quelques gouttes de cette huile essentielle diluée dans une huile végétale sur l’abdomen, ou l’utiliser par voie interne.

Soulager les nausées et vomissements avec les huiles essentielles

Soulager les nausées et vomissements avec les huiles essentielles

L’huile essentielle de gingembre (zingiber officinalis) a le pouvoir de calmer un estomac un peu barbouillé, des nausées et des vomissements1. On peut diluer 2 gouttes de cette huile essentielle dans une cuillère à soupe d’huile végétale et masser le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre pour soulager les problèmes digestifs3.

L’huile essentielle de menthe poivrée (mentha x piperita) est une des meilleures huiles essentielles pour soigner les problèmes digestifs comme les indigestions, les maux de ventre et les nausées et les vomissements1. Dans le dernier cas, le simple fait de la renifler au bouchon peut aider à se sentir mieux. On peut aussi déposer une goutte d’huile à la base du nez, une trace sur la langue ou déposer une goutte sur un sucre qu’on fait fondre sous la langue. Si on éprouve des difficultés à digérer un repas, on peut diluer une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée dans 25 cL d’eau chaude avec un peu de miel, remuer et boire d’un trait. Il s’ensuit généralement une éructation qui estomperait instantanément le malaise1,2. Une étude réalisée en 2013 a révélé que les huiles essentielles de menthe verte (mentha spicata) et de menthe poivrée étaient efficaces pour soulager les nausées et vomissements chez des patients sous chimiothérapie5.

Diminuer les ballonnements grâce à l’aromathérapie

Diminuer les ballonnements grâce à l’aromathérapie

Excès de gaz dans le ventre, lourdeurs, gonflements, gargouillements, les ballonnements peuvent se manifester de nombreuses façons et sont assez désagréables.

L’huile essentielle de basilic (ocimum basilicum) stimule l’appétit et le système digestif, elle facilite la digestion et aide l’intestin à expulser les gaz1. Antispasmodique, elle serait efficace contre les hoquets, les spasmes digestifs, les nausées, l’aérophagie et les ballonnements3. Elle peut s’utiliser diluée dans une huile végétale en massage sur le ventre ou par voie interne.

L’huile essentielle d’estragon (artemisia dracunculus) est aussi une huile essentielle antispasmodique, elle stimule le système digestif et soulage les hoquets, l’aérophagie, les flatulences, entre autres2,3,6. Pour faciliter la digestion après les repas et en cas de flatulences, on peut frictionner l’abdomen avec quelques gouttes d’huile essentielle d’estragon, appliquées dans le sens des aiguilles d’une montre. En cas de hoquet, laper avec la langue une goutte d’huile qu’on a préalablement déposée sur le dos de la main, puis frictionner le plexus solaire avec 3 à 5 gouttes d’huile essentielle4.

Les huiles essentielles pour soulager les maux de ventre

Les huiles essentielles pour soulager les maux de ventre

Les maux de ventre peuvent être d’origines extrêmement variées : syndrome de l’intestin irritable, l’ingestion d’aliments très gras, un excès alimentaire, stress…

L’huile essentielle de menthe poivrée (mentha x piperita) est reconnue pour traiter des troubles digestifs, y compris des maux de ventre1. Une étude a été réalisée en 2013 sur 65 patients atteints de syndrome de l’intestin irritable7. Ceux-ci appliquaient trois fois par jour de l’huile essentielle de menthe poivrée pendant 6 semaines.  Les résultats ont montré que l’huile est plus efficace qu’un placebo1 : la douleur chez le groupe traité à l’huile essentielle était estimée à 4,94 contre 6,15 pour le groupe placebo.

Un regroupement de plusieurs études, dont 9 observaient l’association de l’huile essentielle de menthe poivrée et de l’huile essentielle de carvi (carum carvi) contre la dyspesie8, a conclu que, selon les études, 60 à 95 % des patients notaient une amélioration des symptômes. L’huile essentielle de carvi est effectivement reconnue pour soulager les dyspepsies nerveuses, émotionnelles et fonctionnelles. On peut masser l’estomac et l’abdomen avec 5 à 10 gouttes d’huile essentielle dans le sens des aiguilles d’une montre, et étaler le traitement sur 3 semaines à chaque fois que les symptômes reviennent2.

Samira Leroux

Sources

1. N. Purchon, Huiles essentielles – mode d’emploi, Marabout, 2001

2. N. Grosjean, Le grand livre de l’Aromathérapie, Eyrolles, 2013

3. G. Gérault, R. Mary, Le guide de l’aromathérapie, Albin Michel, 2009

4. Haniadka R, Saldanha E, Sunita V, et al., A review of the gastroprotective effects of ginger (Zingiber officinale Roscoe), Food Funct, 2013

5. Tayarani-Najaran Z, Talasaz-Firoozi E, Nasiri R, et al., Antiemetic activity of volatile oil from Mentha spicata and Mentha x piperita in chemotherapy-induced nausea and vomiting, Ecancermedicalscience, 2013

6. Dr J. Valnet, Aromathérapie – 11e édition, Vigot, 2001

7. Alam MS, Roy PK, Miah AR, et al., Efficacy of Peppermint oil in diarrhea predominant IBS – a double blind randomized placebo – controlled study, Mymensingh Med J, 2013

8. Thompson Coon J, Ernst E, Systematic review: herbal medicinal products for non-ulceral dyspepsia, Aliment Pharmacol Ther, 2002

Publicités