Le bal des impuissants

Je peux, tu peux, il ou elle peut… J’aime conjuguer ce verbe, j’ai de l’aisance avec l’indicatif. Mais qu’ont-ils mes amis à ne pas savoir de ce verbe que son infinitif ? Je le trouve toujours indéfini dans leur bouche. Cela en devient énervant !

Il parait que cela convient à la langue commune, celle que tous les petits esprits peuvent comprendre, car mes amis, eux, savent ce qu’ils disent. Ils ont toute la science qu’il faut pour en emprunter les éléments idoines. Faut dire qu’ils sont très intelligents et plus futés que de raison.

Pour mes amis, tout est explicable en une phrase, tout se résume en une respiration, que dis-je, en une fulgurance ! Le pouvoir est le système du régime qui nie la démocratie et bafoue contre les droits de l’homme.

Bref, à y réfléchir, je préfèrerais toujours mon épicier, il m’a appris à me méfier des beaux parleurs…

LED

Publicités