Archives pour la catégorie Réflexion

Gilets Jaunes, « Il est temps de passer à autre chose »

Dans un langage cru mais Ô combien éloquent, Jimmy Patin, le Gilet Jaune rouennais fondateur du « Parti des Pas de Parti », propose d’autres formes de lutte pour relancer les formidables promesses d’un mouvement né le 17 novembre 2018. Pour lui, il est temps de passer à autre chose, des actions stratégiques et de fond, car bloquer les routes et l’activité de ses concitoyens est contre productif même s’il ne se positionne pas contre les manifestations du samedi qui nécessitent beaucoup de courage.

Lire la suite Gilets Jaunes, « Il est temps de passer à autre chose »

Publicités

La tentation du faussaire

Parler vrai ! Qui n’a pas évoqué ce lieu commun pour se sentir l’âme du héros que l’on adule ? S’il fallait réellement le faire, oser dépasser les convenances et les banalités indigestes, resterait-il encore beaucoup de candidats prêts à affronter le regard de leurs congénères et les foudres du puissant ? Seul celui qui ne rampe pas le sait…

S’il fallait réellement pendant un instant parler vrai. Comme tenir un discours de vérité sur notre condition d’humains tentés par l’approximation et les faux fuyants. Comme oser regarder le monde tel qu’il est, et non se réfugier derrière les replis des mythes que l’on sert pour avoir bonne contenance ou se servir du verbe comme de la baguette du prestidigitateur pour endormir votre interlocuteur.

S’il fallait oser observer le fond de notre âme et reconnaître que nos plaintes, les plaintes et gémissements des injustices subies, ne sont que nos lâchetés que l’on habille de convenances. Lire la suite La tentation du faussaire

Les sept principes de la désobéissance civile

1. La désobéissance civile est la violation délibérée, spécifique, de la loi, au nom d’un principe social essentiel. Elle devient non seulement justifiable mais nécessaire quand un droit humain fondamental est menacé et quand les moyens légaux pour faire respecter ce droit sont inadaptés. Il peut prendre la forme de violation d’une loi injuste, de protestation contre une situation injuste ou d’application symbolique d’une loi ou d’une situation souhaitable. Qu’elle soit reconnue comme légale, au nom d’un droit constitutionnel ou international, ou non, son but est toujours de combler la brèche qui sépare la loi de la justice, dans un processus infini de développement de la démocratie.

Par Howard Zinn

Gilets Jaunes2. Il ne faut reconnaître aucune valeur sociale à l’obéissance absolue comme à la désobéissance absolue à la loi. Prôner l’obéissance à des mauvaises lois, comme façon d’inculquer un certain servilisme abstrait à « l’ordre légal » ne peut qu’encourager les tendances déjà très répandues des citoyens de se courber devant le pouvoir de l’autorité, de refuser tout affrontement avec l’ordre établi. Exalter l’ordre légal comme quelque chose d’absolu est la marque du totalitarisme, et il est possible de créer une atmosphère totalitaire dans une société qui possède nombre des attributs de la démocratie. Revendiquer le droit des citoyens à désobéir à des lois injustes et le devoir de désobéir à des lois dangereuses, c’est la véritable essence de la démocratie, qui accepte que le gouvernement et ses lois ne sont pas sacrés mais qu’ils ne sont que des instruments, au service de certaines fins : la vie, la liberté, le bonheur. Les instruments sont accessoires ; pas les fins. Lire la suite Les sept principes de la désobéissance civile

Sabra et Chatila

J’ai conservé la photo.

Pas celle de murs tristes qui ne sont pas la mort, car ils ne peuvent lutter, ni quelque éclat dans la pierre, ni les chevaux fauchés, l’ombre passée où une main.

Je le refuserais.

Mais une photographie vivante et vraie, hurlante et toute secouée de sueur qui perle : leurs faces affrontées.

Par Saverio Maestrali

Lui, le casque sur ses 20 ans, beau profil d’aigle, bouche charnue, l’autre une femme, son cri figé d’éternité tandis qu’elle le regarde, mère et néanmoins ennemie.

Lui, son presque fils, spectre arrêté dans un même cri de cendres. L’œil et le silence qui gagne. Le silence grandit autour de ce cri, l’enveloppe.

La photographie en prolonge indéfiniment le son mort. Frères en souffrance. Lire la suite Sabra et Chatila

Tariq Ramadan est-il un prisonnier politique ?

Les autorités françaises subissent des pressions au niveau international à cause de leur traitement de l’universitaire et philosophe musulman Tariq Ramadan, actuellement en détention provisoire dans l’attente d’enquêtes sur une série d’allégations d’inconduite sexuelle. Des dizaines de personnalités publiques internationalement respectées se sont joints aux appels – qui ne cessent de renforcer – à la justice pour Ramadan, qui selon les signataires, se voit refuser un traitement équitable simplement parce qu’il est musulman. Ce professeur d’études islamiques contemporaines à la faculté des études orientales du St Antony’s College, à Oxford, nie avec véhémence toutes les accusations.

Par Yvonne Ridley

Ramadan, un fervent défenseur des droits des Palestiniens, est le petit-fils de Hassan Al-Banna qui, en 1928, a fondé l’organisation des Frères musulmans en Égypte. Il est né en Suisse en 1962 après que son père, une figure marquante du mouvement, eut été exilé par le président égyptien Gamal Abdel Nasser. La diabolisation de la Confrérie musulmane par les alliés de la France au Moyen-Orient pourrait-elle être la raison du traitement de Tariq Ramadan ? Ou est-ce à cause de son soutien à la Palestine? Lire la suite Tariq Ramadan est-il un prisonnier politique ?

نحن ونظرية حروب الجيل الخامس

جاءت العملية الإرهابية التي استهدفت إحدى دوريات الدرك والأمن العام أثناء القيام بواجبها في تأمين مهرجان الفحيص بعد موجة من الإشاعات والأخبار الكاذبة، بعضها مجهول المصدر، وغير المسبوقة، والتي هدف بعضها الى خلق حالة من الإرباك الداخلي، ما يدفع للسؤال هل أخذ بعض شرر ما يسمى حروب الجيل الخامس المستعرة في الجوار تتجاوز الحدود نحونا؟

مع سنوات ثورات الربيع العربي الأولى، انتشر الحديث بقوة عن حروب الجيل الرابع، وهي حروب بدأت منذ مطلع التسعينيات، وتسمى الحروب غير المتماثلة التي تتجاوز الحرب التقليدية بين دولتين أو تحالفين، بل يكون العدو فيها ليس دولة وأحيانا غير معروف الملامح. وانسحب هذا المفهوم الأميركي في بداياته على حروب الإرهاب المتتابعة التي خيضت ضد جماعات وتنظيمات وكيانات غير واضحة الملامح وتوصف بسيولة كبيرة وانتشار واسع. مع التحولات العربية ظهرت نسخة متقدمة من حروب الجيل الرابع سوف تؤسس -حسب الكتابات الاستراتيجية- للجيل الخامس، برزت هذه الحرب مستثمرة قوة الإعلام والاتصال وتكنولوجيا المعلومات؛ حيث أخذت الإشاعة والأخبار المفبركة والفقاعات الدعائية والحرب النفسية أداة أساسية في إدارة الصراعات سواء في الجوانب الاقتصادية والسياسية والاجتماعية وتركز على المناطق الرخوة في المجتمعات وتحاول أن تتسلل من خلالها

Lire la suite نحن ونظرية حروب الجيل الخامس

السنة والشيعة : الخلاف بدأ سياسيا ولا يزال كذلك

الصراع بين السنة والشيعة.. خلاف تاريخي حول خمس قضايا رئيسية

طوال قرون مضت، لم يهدأ الخلاف بين السنة والشيعة، الطائفتين الرئيسيتين في الديانة الإسلامية، بل وتحول الخلاف في أحيان كثيرة إلى حروب دموية أزهقت الكثير من أرواح الأبرياء. وظل الشرخ بين الطائفتين يتوسع كل يوم حتى أصبح من المستحيل إصلاحه، كما يقول متخصصون في المجال الديني

عز الدين الهادف

ويرجع أصل الخلاف إلى مسائل فقهية وفتاوى مذهبية مرتبطة بالفروع أساسا كما يوضح لموقع « راديو سوا » عالم الأزهم أحمد كريمة، أما الأصول والعقائد فهي واحدة. فعلماء كل طائفة كان لهم رأي مخالف في مسألة معينة وكل عالم تعصب لطائفته، ومن بين أهم نقاط الخلاف: العصمة والصحابة والتقية وزواج المتعة والميراث Lire la suite السنة والشيعة : الخلاف بدأ سياسيا ولا يزال كذلك