Archives du mot-clé Ambrose Evans-Pritchard

La bulle « atomique » financière !

Des chiffres à donner le tournis! C’est ce que révèle cet article de Mathieu Lenoir du site Réinformation TV. Tout le système financier mondial est en passe de s’écrouler tant la dette a atteint un niveau d’alerte extrême. Plusieurs experts ont déjà annoncé une méga crise financière qui risque de tout emporter, elle serait encore plus sévère que le célèbre krach financier de 1929, à l’origine de la plus grave crise économique connue à ce jour, car elle annonce l’effondrement du marché financier mondial selon l’américain Gerald Celente, fondateur du Trends Research en 1980 et l’un des meilleurs prévisionnistes au monde.

Wall street en 1929Une crise financière globale est à nos portes. Elle est annoncée depuis plus d’une dizaine d’années, 2008 semble en être le marqueur, et manifeste ses symptômes avant ce qui s’annonce comme une terrible déflagration

Lire la suite La bulle « atomique » financière !

Publicités

Quand l’Union Européenne nait de l’espionnage américain

L’idée de l’Union Européenne n’a jamais été européenne. Vendue aux européens, comme une idée généreuse qui donnerait plus de poids aux nations de l’Europe sous la même bannière, elle n’est en fait que le moyen trouvé à Washington de mieux dominer le vieux continent. L’article qui suit, relayé par l’un des candidats à Asselineaula présidentielle française de 2017, François Asselineau, le démontre de manière irréfutable. La construction européenne telle qu’elle a été envisagée n’est que le prolongement de la domination de l’état profond américain sur le monde, notamment par la culture mondialiste.

Les « américains » ont donc rêvé d’une Europe atlantiste soumise à leur volonté qui serait une forme d’excroissance de l’Empire. Nous en arrivons ainsi à mieux comprendre non seulement l’impossibilité, dans la forme actuelle,  d’une Europe sociale de l’équité qui apporterait le bien-être aux peuples des différents pays du continent mais également toute idée de réforme des structures. Elles ont été bâties pour mettre à genoux les peuples qui envisageraient leur indépendance. Et l’union monétaire rêvée par Rockefeller a fini par voir le jour au détriment des intérêts nationaux. Mais cette main-mise serait incomplète sans une catégorie de personnel (dirigeants politiques, économiques, financiers, administratifs) qui prenne en charge une vraie politique d’intérêts protégés.

Lire la suite Quand l’Union Européenne nait de l’espionnage américain