Archives du mot-clé Géopolitique

De la théorie du choc des civilisations

En 1996, Samuel Huntington publiait « The Clash of Civilizations and the Remaking of World Order », traduit en français par « Le Choc des civilisations », il y développait la théorie de l’affrontement inévitable préparant ainsi le terrain aux « conquêtes militaires américaines » du siècle suivant. Ainsi, après la théorisation de la fin de l’histoire du philosophe néoconservateur américain Francis Fukuyama, une nouvelle phase de l’histoire humaine s’écrit dans la violence devenue nécessaire comme théorisée par l’élite néoconservatrice qui représente « l’Empire ».

Par M.C.Belamine

Et pour ceux qui n’y voient qu’une théorie fumeuse ou au mieux un exercice de gymnastique cérébrale pour intellectuels de salon, il leur serait préférable de mieux comprendre les enjeux actuels et l’évolution globale de la situation mondiale depuis quelques années. Et en fait, le choc des civilisations tel que présenté par Samuel Huntington n’est que le paravent du véritable affrontement comme il se déroule, d’un côté entre les tenants du capital mondial avec leur projet de gouvernance mondiale et de l’autre les peuples et leurs traditions ancestrales qui résistent à la violence qu’ils subissent, qu’elle soit économique ou militaire. Tous les événements qui se succèdent sont tous liés entre eux par la même logique expansionniste qui vise à détruire toute opposition aux nouvelles règles du jeu.

Lire la suite De la théorie du choc des civilisations

Publicités

La leçon du Maître !

Nasser Kandil administre dans cette émission une véritable leçon d’histoire et de géopolitique du Monde Arabe. Il passe en revue les différentes étapes de la tentative atlantiste de détruire ce monde depuis l’époque du président égyptien Nasser. Il raconte également comment après chaque échec, un nouveau plan est mis à exécution.

Il s’agit d’une véritable leçon de géopolitique qui nous permet de comprendre où en est le Moyen Orient et vers où il se dirige. Tout simplement fabuleux ! Le seul regret que l’on pourrait avoir et que les francophones et les anglophones ne puissent accéder aux clefs de compréhension qu’il nous délivre en langue arabe…

ستون دقيقة مع ناصر قنديل