Archives du mot-clé Libye

ONG : Organisations Non Grata

Depuis le succès retentissant des révolutions colorées qui ont balayé, dans les années 2000, plusieurs pays d’Europe de l’Est ou les ex-Républiques soviétiques, les missions politiques de nombreuses ONG (Organisations Non Gouvernementales) ont été mises en évidence [1]. Sous les fallacieux prétextes de l’exportation de la démocratie, des droits de l’Homme et de la liberté d’expression, ces organisations – qui sont en essence des OG (organisations gouvernementales) ­– travaillent selon des agendas concoctés par les stratèges de la politique étrangère de pays Occidentaux.

Par Ahmed Bensaada

Dans ce domaine, la palme revient très certainement aux États-Unis, pays qui a élevé la pratique en art absolu, difficilement égalable. En effet, le pays de l’oncle Sam s’est doté d’une panoplie d’entités politico-caritatives spécialisées dans la déstabilisation non-violente de pays considérés comme « non-amicaux » ou « non-vassaux ». Ces organismes bénéficient d’un encadrement politique de choix, de moyens matériels colossaux en plus d’un financement régulier et conséquent. Méthodiquement actualisées, les techniques utilisées sont redoutablement efficaces surtout lorsqu’elles ciblent des pays autocratiquement gouvernés ou en prise avec de sérieux problèmes socioéconomiques [2].

Lire la suite ONG : Organisations Non Grata

Vers la défaite de l’OTAN sur le front algérien

La guerre tous terrains que mènent l’alliance atlanto-sioniste et ses outils à ses adversaires sur tous les continents est sur le point de produire un nouvel équilibre mondial déterminant à la veille de négociations s’apparentant au traité de Yalta au lendemain de la seconde guerre occidentale en 1945. La situation sur le terrain bascule définitivement au profit des forces de la résistance agglutinées au noyau central que sont la Russie et la Chine. Et si la bataille d’Ukraine a définitivement tourné au profit du bloc de la résistance au point d’admettre la prééminence russe sur l’enclave de Crimée, les autres fronts, qu’ils soient armés comme en Syrie, au Yémen ou en Libye, ou « soft » comme en Algérie, au Venezuela, en Corée du nord ou en Mer de Chine à titre d’exemples, risquent de basculer définitivement et terrasser le monstre atlanto-sioniste.

Par M.C.Belamine

La bataille féroce sur certains terrains, même si souvent absente des média ou totalement invisible, se traduit au minimum par des joutes politiques ou diplomatiques, parfois également par un prétendu travail d’expertise de certains relais atlantistes sous couverture de pseudo indépendance, continue à faire rage et ne peut faire l’objet d’une compréhension quelconque si ce n’est par du décryptage. Ainsi, il ne peut être compris sans recul l’insistance sans raisons de certains auteurs sur l’illégitimité d’un pays comme l’Algérie quant à certains sujets sensibles tel que celui de l’autodétermination du Sahara Occidental. Alors qu’il s’agit là de la profondeur stratégique essentielle au sud-ouest algérien face à la menace de l’alliance atlantique.

Lire la suite Vers la défaite de l’OTAN sur le front algérien

L’Algérie au cœur des enjeux mondiaux

La énième tentative de remodeler le Moyen Orient, portée par les néo conservateurs américains, porte-paroles en puissance de l’oligarchie financière mondiale, est passée depuis début 2011 par la stratégie du « printemps arabe » qui consistait en un changement de leaders et de régimes qui passeraient entre les mains des Frères Musulmans, l’allié de Washington, dans le monde arabo-islamique à la faveur de l’exaspération des populations contre leurs dirigeants, potentats locaux couvés par les puissances occidentales mais lâchés pour satisfaire aux besoins d’intérêts bien compris.

Par M.C.Belamine

Après la Tunisie et l’Égypte où les populations, sous le regard bienveillant de la caste militaire formée par les États-Unis, pensaient avoir réalisé l’impensable par leur seule volonté, vint le tour de la Libye qui vit les corps d’armée de l’OTAN se salir les mains pour réaliser le projet de changement en bombardant le pays et en encadrant des hordes de mercenaires prétendument « islamiques » formées, armées et dirigées par les puissances occidentales. Le Yémen suivra également par un changement cosmétique, le bras droit de l’ancien président devenant à son tour l’homme de la situation.

Lire la suite L’Algérie au cœur des enjeux mondiaux

La Libye est le terrain mais l’Algérie est la cible !

Le chaos qui s’est installé en Libye depuis l’assassinat du Guide libyen, Mouammar Kadafi, par l’OTAN en collaboration avec les milices terroristes n’a pas encore permis aux criminels de mettre la main sur les richesses phénoménales du sous-sol libyen. Au delà de ses excès ou des excès de certains de ses enfants, Kadafi avait réussi à obtenir l’adhésion de toutes les tribus en tant que facteur d’unité. Les tribus qui avaient fait allégeance à l’ancien Guide, trouvant en l’homme leur point de convergence, n’ont plus aucune raison d’accepter la prééminence d’une tribu. Culturellement, il sera extrêmement difficile de les accorder autour d’un projet commun, l’amère expérience de ces dernières années en est l’évidence même.

L’Algérie, dont la profondeur stratégique libyenne est son talon d’Achille, était le pays qui avait le plus souffert des frasques du Guide mais n’avait jamais souhaité modifier les équilibres internes en raison de sa connaissance du tissu social libyen et de l’importance de ce pays pacifié dans la géopolitique de l’Ouest méditerranéen. Or, l’actuel réalité de la Cyrénaïque et du Fezzan et les appétits grandissants des puissances occidentales et de certains acteurs régionaux tels que la Turquie, le Qatar et l’Arabie des Al Saoud font craindre une déstabilisation majeure de la région. Les opérations de l’OTAN avec leurs alliés arabes, sous couvert de lutte contre Daech, font craindre l’imminence d’une guerre régionale dont la cible ultime est l’Algérie.

Lire la suite La Libye est le terrain mais l’Algérie est la cible !

Le crépuscule de l’Otan

L’histoire de l’Otan et ses activités actuelles permettent de comprendre comment l’Occident a construit ses mensonges et pourquoi il en est désormais prisonnier. Les éléments contenus dans cet article sont choquants, mais il est impossible de démentir les faits. Tout au plus peut-on s’accrocher aux mensonges et persister à s’y tenir.

Par Thierry Meyssan

Lors de la réunion d’Istanbul, le 13 mai 2015, les dirigeants de l’Otan terminent un repas bien arrosé. Ils se moquent des crétins qui croient en leur discours de paix en chantant « We are the world ». On reconnait sur cette indécente vidéo le général Philip Breedlove, Jens Stoltenberg, Federica Mogherini et de nombreux ministres de la Défense.

Lire la suite Le crépuscule de l’Otan

Hillary Clinton, la « Reine du Chaos »

1. Dans votre dernier livre, vous appelez Hillary Clinton la « Reine du Chaos. » Pouvez-vous expliquer pourquoi vous avez choisi ce sobriquet péjoratif pour décrire Hillary ?

En un mot, la Libye. Hillary Clinton était si fière de son rôle majeur dans le déclenchement de la guerre contre la Libye qu’elle et ses conseillers avaient initialement prévu de l’utiliser comme base d’une « doctrine Clinton », ce qui signifie une stratégie de changement de régime façon « smart power » , comme un slogan de la campagne présidentielle.

La catastrophe libyenne m’a effectivement inspiré d’écrire ce livre, ainsi que le danger croissant d’une guerre avec la Russie.

Lire la suite Hillary Clinton, la « Reine du Chaos »

Tensions entre la France et l’Algérie…

Tensions entre la France et l’Algérie… ébauche d’une tentative de recolonisation

Plusieurs faits se sont accumulés ces derniers temps pour témoigner d’une escalade de tensions entre la France, ancienne puissance colonialiste et l’Algérie, l’une de ses plus importantes anciennes colonies. Les terroristes de Daech et de la Qaeda déblayeront les chemins de l’invasion.

Par Akil Cheikh Hussein

Tensions entre la France et l’Algérie… ébauche d’une tentative de recolonisation

On compte parmi les faits en question, le mécontentement  algérien à l’encontre de la publication par Le Monde, quotidien français proche du gouvernement, d’une photo du président Bouteflika le liant à tort au scandale des « Panama Papers ».

Lire la suite Tensions entre la France et l’Algérie…