Archives du mot-clé Russie

Bonjour Moscou, Привет Москва !

Un été à Moscou c’est comme retrouver pendant un temps la grandeur d’une nation fière de son histoire, de son passé et de son présent. Une nation qui se réveille tout doucement à son passé glorieux…

dsc03150

Lire la suite Bonjour Moscou, Привет Москва !

Publicités

ONG : Organisations Non Grata

Depuis le succès retentissant des révolutions colorées qui ont balayé, dans les années 2000, plusieurs pays d’Europe de l’Est ou les ex-Républiques soviétiques, les missions politiques de nombreuses ONG (Organisations Non Gouvernementales) ont été mises en évidence [1]. Sous les fallacieux prétextes de l’exportation de la démocratie, des droits de l’Homme et de la liberté d’expression, ces organisations – qui sont en essence des OG (organisations gouvernementales) ­– travaillent selon des agendas concoctés par les stratèges de la politique étrangère de pays Occidentaux.

Par Ahmed Bensaada

Dans ce domaine, la palme revient très certainement aux États-Unis, pays qui a élevé la pratique en art absolu, difficilement égalable. En effet, le pays de l’oncle Sam s’est doté d’une panoplie d’entités politico-caritatives spécialisées dans la déstabilisation non-violente de pays considérés comme « non-amicaux » ou « non-vassaux ». Ces organismes bénéficient d’un encadrement politique de choix, de moyens matériels colossaux en plus d’un financement régulier et conséquent. Méthodiquement actualisées, les techniques utilisées sont redoutablement efficaces surtout lorsqu’elles ciblent des pays autocratiquement gouvernés ou en prise avec de sérieux problèmes socioéconomiques [2].

Lire la suite ONG : Organisations Non Grata

Le compte à rebours a commencé…

« L’Empire américain » est imbu de sa puissance! C’est un fait. Il ne peut imaginer un seul instant descendre de son piédestal et accepter l’idée qu’il n’est plus seul sur le toit du monde, qu’il lui faut partager la « gestion » du monde, négocier ses zones d’influence et accepter des partenaires qui ne pensent pas comme « lui ». La guerre en Syrie a définitivement enterré ses dernières illusions de redessiner la carte du Monde selon ses convenances. Pire même, toute sa stratégie des guerres par procuration l’a mis à nu.

Toutes ses milices terroristes ne sont plus viables, « l’Empire » a été contraint de mettre « les mains dans le cambouis » et apparaitre sur le devant de la scène comme le véritable chef d’orchestre et grand patron du désordre mondial. De défaite en défaite, il court tout droit au suicide. De l’Afghanistan à l’Irak, puis de la Tunisie, à l’Égypte, à la Syrie, au Yémen. Sans oublier l’Ukraine! Partout où il a mis au point sa stratégie de remodelage du Monde, l’échec a été au rendez-vous. « L’Empire » n’en a pas conscience mais sa fin est programmée. Il croit encore à sa puissance absolue alors qu’elle est absolument impuissante a changé le cours irrémédiable de l’histoireLire la suite Le compte à rebours a commencé…

Les mensonges US sur la République de Corée

La guerre américaine contre la Corée entre juin 1950 et juillet 1953 a été dévastatrice pour les coréens. Elle est la conséquence directe de la guerre du Pacifique lors de la deuxième guerre mondiale qui fit des Etats-Unis l’occupant direct du Japon et de la Corée du Sud. Il ne restait plus aux Etats-Unis qu’à mettre au pas l’insoumise Corée du nord. C’est ce qui justifia l’intervention américaine enrobée de « légalité » internationale, comme ce fut le cas plus tard pour l’Irak en 2003, ce fut la seule version de l’histoire longtemps médiatisée. Le résultat en fut le massacre de civils le plus terrible dans l’histoire de l’humanité. La Corée du Nord perdit plus d’un cinquième de sa population et vit plusieurs de ses villes rasées de la carte. Toutes sortes d’armes prohibées furent utilisées. Le terrorisme américain atteignit son paroxysme.

Et ce n’est que depuis très récemment que la véritable histoire de la guerre de Corée commence à être connue pour progressivement mettre fin au storytelling de l’engagement américain en faveur de la légalité internationale tel que la propagande yankee ne cessera de « l’enseigner »…

Lire la suite Les mensonges US sur la République de Corée

Adieu l’Empire américain…

La dernière fois que l’Empire américain a voulu porter la guerre par ses porte-avions sur un territoire étranger, souvenez-vous, c’était la Syrie en septembre 2013. Et, devant la tête haute du président syrien Bachar Al Assad et de ses alliés iraniens et russes, l’escadron américain fit piteusement demi-tour pour rentrer à sa base. C’était la première fois, de toute l’histoire de cet Empire, que son armée rentrait la « queue entre les jambes », effrayées par des adversaires autrement mieux préparées et totalement décidées à en découdre et à couler une forteresse en déliquescence.

Non, l’Empire ne fait plus peur. Il a même décidé désormais de ne se « battre » que derrière des murs. Ceux de la colonie sioniste pour défendre « SA » décision de faire de la mémoire du peuple palestinien, Al Quds, la capitale d’une terre volée. L’Amérique n’a plus que le verbe pour effrayer ses ennemis. Toute sa puissance médiatique hurle au loup face au Tsar Poutine. Elle devient hystérique face à l’élégant Al Assad. Et elle aboie à la face du stoïque Rohani. Il ne lui reste plus que les cris, les insultes et les « fake news » pour se croire encore au sommet du Monde.

Ne vous y trompez plus, cette Amérique-là fait « beaucoup de peine ». C’est l’histoire d’un Roi désormais dépouillée de ses attributs de puissance et qui voit poindre à l’horizon un Nouvel Ordre Mondial multipolaire imposé par ses ennemis mortels…

Lire la suite Adieu l’Empire américain…

Le secret du prochain krach mondial dévoilé

Pepe Escobar

Le Forum économique mondial à Davos est submergé par un tsunami de dénis, et même de dénis de non-dénis, précisant qu’il n’y aura pas de répétition du krach de 2008.

Par Pepe Escobar

Source Sputnik News

Il y en aura pourtant une. Et la table est déjà mise pour l’occasion.

Des négociants du golfe Persique, y compris des Occidentaux qui y travaillent, ont confirmé que l’Arabie saoudite s’est départie d’au moins un billion de dollars [mille milliards] de titres et a fait craquer les marchés mondiaux sur ordre des Maîtres de l’Univers, ceux-là mêmes qui tirent les ficelles derrière le canard boiteux Barack Obama. 

Lire la suite Le secret du prochain krach mondial dévoilé

Les glaces inflammables, une énergie fossile d’avenir ?

Selon un communiqué du ministère de l’énergie chinois, la Chine serait parvenue, jeudi 18 mai 2017, à extraire des quantités relativement importantes de glace inflammable ou combustible des sous-sols de la mer de Chine méridionale. Une avancée majeure dans la course aux hydrates de méthane qui pourrait conduire à une révolution énergétique mondiale, et permettre d’exploiter les immenses réserves de gaz coincées sous les glaces. Explications.

Une source d’énergie des régions froides et abyssales

Les hydrates de méthane, plus communément appelés glaces inflammables, sont des structures glacées renfermant du gaz, naturellement présentes en grande quantité dans les fonds marins, sur certains talus continentaux, ainsi que dans le pergélisol des régions polaires. Issues de la décomposition des matières organiques, ces « bulles » de méthane se sont retrouvées, au fil du temps, piégées par la glace. « Cela ressemble à des cristaux de glace, mais si vous zoomez vous voyez que les molécules de méthane sont enfermées par les molécules d’eau« , explique Praveen Linga, professeur à l’Université de Singapour, interrogée par la BBC. Lire la suite Les glaces inflammables, une énergie fossile d’avenir ?