Archives du mot-clé Syrie

Manipulation et décryptage

L’équipe d’ERTV a rencontré le journaliste Thierry Meyssan le 5 octobre 2015 à Damas et a recueilli son analyse sur la situation en Syrie et la stratégie des grandes puissances.

Source : Manipulation et décryptage

Publicités

La fin d’un monde…

ou la leçon de courage et d’éthique en politique (1ère partie)

Les nations n’existent que par leur éthique, sans cela elles sont vouées à disparaitre! Ahmed Chawki (dit l’Emir des poètes)
إنما الأمم الأخلاق ما بقيت…  فإن همو ذهبت أخلاقهم ذهبوا – أحمد شوقي

Le fait le plus important du vingt et unième siècle est sans aucun doute ce qui façonnera le monde pour des dizaines d’années, la reconnaissance officielle de l’entrée de l’Iran dans le club des plus grands du monde à la suite de la signature de l’accord sur le nucléaire en 2015. Et, par cet accord contraint et forcé, les États Unis et son camp admettent pour la première fois depuis 1979, et la révolution iranienne, le principe d’un monde multipolaire qui inclut la principale force montante, membre des pays non alignés et du monde musulman.

Lire la suite La fin d’un monde…

De la théorie du choc des civilisations

En 1996, Samuel Huntington publiait « The Clash of Civilizations and the Remaking of World Order », traduit en français par « Le Choc des civilisations », il y développait la théorie de l’affrontement inévitable préparant ainsi le terrain aux « conquêtes militaires américaines » du siècle suivant. Ainsi, après la théorisation de la fin de l’histoire du philosophe néoconservateur américain Francis Fukuyama, une nouvelle phase de l’histoire humaine s’écrit dans la violence devenue nécessaire comme théorisée par l’élite néoconservatrice qui représente « l’Empire ».

Par M.C.Belamine

Et pour ceux qui n’y voient qu’une théorie fumeuse ou au mieux un exercice de gymnastique cérébrale pour intellectuels de salon, il leur serait préférable de mieux comprendre les enjeux actuels et l’évolution globale de la situation mondiale depuis quelques années. Et en fait, le choc des civilisations tel que présenté par Samuel Huntington n’est que le paravent du véritable affrontement comme il se déroule, d’un côté entre les tenants du capital mondial avec leur projet de gouvernance mondiale et de l’autre les peuples et leurs traditions ancestrales qui résistent à la violence qu’ils subissent, qu’elle soit économique ou militaire. Tous les événements qui se succèdent sont tous liés entre eux par la même logique expansionniste qui vise à détruire toute opposition aux nouvelles règles du jeu.

Lire la suite De la théorie du choc des civilisations

Le compte à rebours a commencé pour Washington et Tel Aviv…

Plus rien ne va plus pour Washington, Tel Aviv et leurs alliés au Moyen Orient. Ils ont joué avec le terrorisme pour déployer leur stratégie de conquête et de remodelage de la région, ils ont récolté une nouvelle configuration où l’adversaire gagne, prend du poids et impose son agenda. L’histoire de l’entité sioniste s’écrit désormais en pointillés. La dernière « leçon de choses » magistrale du Hezbollah aura répondu à toutes les interrogations de l’alliance américano-sioniste. C’est désormais le mouvement libanais de résistance, devenu puissance régionale « monstrueuse », qui, avec ses alliés régionaux et internationaux, décidera du sort de la région, de son avenir et de la date de libération de la Palestine.

Palestine libreLes palestiniens l’ont déjà compris en « libérant » Al Aqsa, lieu saint de l’Islam, c’est ce qu’ils disent en l’investissant par milliers, une véritable marée humaine, pour reprendre possession du symbole palestinien par excellence. L’événement se conjugue avec la libération par le Hezbollah du Jouroud Arsal au Liban, un point stratégique à la frontière syrienne qui devait permettre à l’entité sioniste d’imposer, grâce à ses milices « islamistes », un contrôle accru de sa profondeur stratégique sur les hauteurs libanaises mitoyennes de la Syrie. Cependant, tout va de travers pour Tel Aviv et ses alliés « arabes » et occidentaux. Son pire cauchemar s’impose à « ses frontières ». Le Hezbollah libanais et les gardiens de la révolution iraniens sont à un jet des lieux les plus sensibles de la « plus grande base américaine au monde », comme le rappelle certains analystes.

Lire la suite Le compte à rebours a commencé pour Washington et Tel Aviv…

Après Alep, le compte à rebours…

Les deux articles qui suivent sont anciens mais aident à mieux comprendre le basculement stratégique depuis la victoire de l’état syrien à Alep. Les rapports de force ont changé au profit du « Front de la résistance », il ne reste plus à l’alliance des perdants (Arabie des Al Saoud, Turquie et entité sioniste) qu’à créer encore plus de troubles en renforçant leur soutien aux multiples gangs terroristes qu’ils ont installés pour ralentir l’avancée de l’armée syrienne.

Quelle leçon tire Israël de la victoire de la Résistance à Alep ?

Israël rechigne désormais à déclencher une nouvelle guerre contre le Liban, guerre qui aurait pour objectif de changer le rapport de force en Syrie et, au-delà, dans la région. C’est un fait que les officiels israéliens ne cessent de répéter dans leurs analyses et commentaires. À cette « apathie » inhabituelle du régime usurpateur, il n’existe qu’une seule raison : la bataille d’Alep et ses acquis.

Lire la suite Après Alep, le compte à rebours…

Bienvenue dans l’enfer du mensonge…

Sur la Syrie et sur l’essentiel des événements dans le Monde Arabe depuis 2011, les média internationaux n’ont jamais cessé de mentir et de nous raconter ce qui n’existait pas sur le terrain ! Plus prosaïquement, les américains ont inventé le concept de storytelling pour dire que ce qu’ils racontent n’a quasiment pas de lien avec la réalité existante. Ainsi, « l’opposition » est « modérée » en Syrie mais forcément terroriste en Europe, CQFD !

L’intérêt de l’article qui suit n’est pas qu’il rétablisse toute la vérité. Sa lecture nous donne quelques pistes de compréhension sur le repositionnement des média après la défaite mémorable de l’axe atlanto-sioniste à Alep. Le but essentiel est donc de réhabiliter, au moins en partie, des média trop impliqués dans la guerre menée contre la Syrie. Ils en sont devenus le problème majeur depuis que le narratif imposé aux « consommateurs » ne tient plus la route. Le nouveau récit doit ainsi reposer sur quelques mots clefs qui dessinent quasiment la même stratégie.

Lire la suite Bienvenue dans l’enfer du mensonge…

Syrie, la mise à nue…!

Les informations rendant compte de la réalité du terrain et les témoignages très précis des acteurs de l’horreur vécue, entre autres, à Alep nous renseigne sur la catastrophe qu’aurait pu vivre la Syrie si elle n’avait pas réussi à surmonter l’énorme complot visant à la déstabiliser. Peu à peu, des informations précises rendent compte de la manipulation gigantesque à laquelle se livrent l’alliance atlanto-sioniste et ses alliés « arabes » et « musulmans » par le biais d’une propagande éhontée visant à enjoliver ceux dont le souci premier est de détruire la Syrie et à salir ceux qui s’escriment à défendre le pays contre l’invasion internationale et la destructions en règle qu’il subit.

La guerre n’est pas encore finie mais elle est déjà perdue pour l’alliance occidentalo-terroriste qui tente aujourd’hui de la faire perdurer pour essayer d’obtenir quelques concessions au moment des négociations finales, sorte de nouveau Yalta, qui devraient se tenir vers la fin 2017 ou au premier trimestre 2018 à moins qu’une étincelle ne provoque une conflagration régionale de grande ampleur. C’est la question palestinienne qui retarde le règlement de la guerre contre la Syrie et tant que les forces qui soutiennent la résistance palestinienne sur le front syrien n’auront pas été affaiblies ou n’auront pas admis la légitimité de l’entité sioniste ce sera le terrain qui déterminera la fin des affrontements.

Lire la suite Syrie, la mise à nue…!