Archives du mot-clé Washington

Washington, Londres, Paris et Tel Aviv humiliés au Yémen !

La guerre menée contre le Yémen par l’Empire atlanto-sioniste depuis plus de trois ans est de ces guerres d’une telle importance stratégique que toute défaite est interdite au risque d’une recomposition totale des équilibres mondiaux. Le « nœud » étant le détroit de Bab El Mandab vital pour la pérennité de la colonie sioniste en Palestine et l’illusion d’une domination toujours effective de l’Otan et des États Unis sur le Moyen Orient, par ricochet sur le Monde. Tous les moyens sont donc bons pour faire plier ceux qui résistent qu’ils soient militaires, politiques, économiques ou médiatiques.

Par M.C.BELAMINE

Le triptyque Armée yéménite, Forces de la résistance (dont Ansarallah est l’élément clef des Comités Populaires) et Peuple Yéménite est invincible. La même équation au Liban avait mis à bas toutes les tentatives de mise au pas au bénéfice du projet sioniste global. Mais bien plus qu’au Liban, au Yémen se joue la survie de l’avenir de la domination Américano-sioniste sur le Monde. Tout ce qui a été construit grâce au poids financier des petits émirats du Golfe et des Al Saoud risque de s’écrouler et de signer l’arrêt de mort à terme des deux « mamelles » de l’Empire: les colonies sionistes en Palestine et dans la presqu’ile arabique. Lire la suite Washington, Londres, Paris et Tel Aviv humiliés au Yémen !

Publicités

Panique à Washington !

Toutes les guerres n’ont qu’une seule finalité, imposer un agenda politique. Tout le reste n’est que palabre. Or, l’agenda politique est intimement lié aux politiques économiques qui confèrent souveraineté et choix stratégiques. C’est le cœur même des conflits passés, présents et futurs. Le choc actuel qui oppose les États Unis au duo Sino-Russe sur tous les terrains du globe n’est d’apparence que militaire. La réalité est cependant toute autre.

La « Route de la soie« , projet économique éminemment chinois unit tous les alliés de la Chine, la Russie en premier, autour d’une approche stratégique dont les répercussions politiques bouleversent les équilibres hérités des accords de Yalta en 1945. Les défaites successives de l’Empire américain sur tous les terrains de confrontation l’a obligé à revoir sa vision stratégique en déplaçant son centre d’intérêt vers la région Asie-Pacifique pour tenter de contenir la puissance militaire russe et, surtout, le poids économique et militaire grandissant de la Chine qui menace non seulement le leadership américain mais l’existence même des États Unis en tant que puissance dominante…! Lire la suite Panique à Washington !

Why Washington is Terrified of Russia, China

The Russia-China strategic partnership, uniting the Pentagon’s avowed top two « existential » threats to America, does not come with a formal treaty signed with pomp, circumstance – and a military parade.

By Pepe Escobar

Enveloped in layers of subtle sophistication, there’s no way to know the deeper terms Beijing and Moscow have agreed upon behind those innumerable Putin-Xi Jinping high-level meetings.

Diplomats, off the record, occasionally let it slip there may have been a coded message delivered to NATO to the effect that if one of the strategic members is seriously harassed — be it in Ukraine or in the South China Sea – NATO will have to deal with both. Lire la suite Why Washington is Terrified of Russia, China

Sagesse éternelle !

Dans un discours, dit-on, prononcé en 1854 par un chef indien appelé Seattle, chef des tribus Duwamish et Suquamish, devant le 1er gouverneur du Territoire de Washington, Isaac Ingalls Stevens, l’essence même de la sagesse résume l’intervention du Chef indien. Une leçon éternelle pour tous ceux qui s’imaginent civilisés, donc autorisés à tout détruire au nom de la Civilisation…

Déclaration du Chef Indien Seattle en 1854 au Grand Chef de Washington

Ce discours est la réponse du Chef Seattle en 1854 au gouvernement américain qui lui proposait d’abandonner sa terre aux blancs et promettait une réserve pour le peuple indien. À la lumière des problèmes écologiques, ce texte est à la fois prophétique, poétique et éclairant.

Lire la suite Sagesse éternelle !

Un terrorisme très occidental !

McCaine_decore_islamisteDaech n’est pas né du néant et sa fonction a clairement été exprimée depuis ses débuts, servir l’agenda des États Unis et de la colonie sioniste en Palestine. C’est ainsi que les pays les plus opposés aux projets de domination de l’alliance atlanto-sioniste sont ceux qui ont subi de plein fouet la guerre des organisations dites terroristes. Mais, le souci avec des « armées » non conventionnelles et non intégrées directement dans des structures de commandement militaire traditionnel est qu’à un moment ou un autre un certain nombre de leurs éléments échappe totalement au contrôle de leurs vrais dirigeants, ceux qui agissent à travers les services de renseignements et les forces spéciales.

C’est le cauchemar de l’Europe aujourd’hui pour prix de l’implication directe de plusieurs de ses pays dans la formation, l’armement, le financement et le soutien direct et indirect aux organisations paramilitaires qui ont dévasté les pays arabes. Or, l’effet boomerang est inéluctable et c’est ce qui terrifie tous les services de renseignement européens qui ne cessent de se rapprocher des syriens mais également des irakiens pour en minimiser les effets. Le Président syrien Bachar Al Assad avait prévenu des risques que prenaient les occidentaux en jouant avec le feu. Aujourd’hui, n’est-il pas un peu tard…? Lire la suite Un terrorisme très occidental !

« Printemps Arabes », le cas Syrien…

Il n’a jamais existé dans toute l’histoire de l’humanité et ne pourra jamais exister de révolution soutenue par des forces impériales. Comme il ne saurait exister de mouvement populaire spontané qui se transforme en révolution sans réalité historique ancrée dans la société et sans organisation structurée dotée d’une direction, qu’elle soit collégiale ou individuelle, emmenée par un leader charismatique, qui sache agréger des énergies, parfois antagonistes, pour les orienter vers le même but. Toute l’histoire des révolutions en témoignent. Des manifestations de colère n’ont jamais pu, ne peuvent pas et ne pourront jamais se transformer en révolutions. A moins de croire que « quelques hommes en colère » soient suffisants pour métamorphoser une société en modifiant en profondeur toutes les structures qui font son fonctionnement !

Le mérite d’une résistance est qu’elle permet de toujours mettre à nue ses adversaires. Toute les versions romancées des révolutions qui n’aboutissent pas produisent des récits étonnement hideux tant le voile qui tenait lieu de « cache-sexe » laisse place à des « scripts » écrits longtemps à l’avance par des stratèges diaboliques dont les adresses se trouvent toujours à Washington, Tel Aviv, Paris ou Londres. Ce sont les plus grands experts en terrorisme ! De nombreux pays peuvent témoigner de l’infernale imagination des concepteurs américains, sionistes, français et britanniques que Turcs, Saoudiens et Qataris ont fini par rejoindre. Il suffit de le demander, entre autres, aux libyens, aux syriens, aux irakiens ou encore aux algériens. Et pour ceux qui y ont cru, ils n’ont alors qu’à se demander depuis quand des colonisateurs en puissance, leur bras armé, l’OTAN, et leurs propagandistes (leaders d’opinion ou éditorialistes) se soucient des peuples qu’ils méprisent et dont ils « pompent » les richesses sans vergogne ?

Lire la suite « Printemps Arabes », le cas Syrien…

Le Yémen façonne les nouveaux équilibres régionaux et mondiaux

Après mille jours d’intenses bombardements aériens sur tout ce qui bouge et fait la vie du peuple yéménite, 35 415 victimes civiles ont été décomptées officiellement dont 13 603 morts, 2887 enfants et 2027 femmes, plus d’un million de cas de choléra, 409 356 maisons détruites, 1684 bâtiments étatiques, 300 usines, 2144 ponts et routes, 118 universités et écoles, 301 hôpitaux, 30 structures médiatiques, 15 aéroports, 14 ports, des terres agricoles et des fermes et tout ce qui respire. Mais il a suffi d’un seul missile sur le Palais d’Al-Yamamah à Riyad, l’antre du crime, pour que tous les rêves s’écroulent pour Mohamed Ben Salmane le saoudien et son compère émirati Mohammed ben Zayed. Deux héritiers aussi ambitieux que sanguinaires !

Lire la suite Le Yémen façonne les nouveaux équilibres régionaux et mondiaux