Archives du mot-clé Washington

La manipulation mentale au service du renseignement

Dans son livre, « La manipulation mentale au service du renseignement » publié en janvier 2014, Alexandre Grigoriantz révèle plusieurs projets, parmi les plus fous, lancés par la CIA à l’époque de la guerre froide dans les domaines de la manipulation mentale et du contrôle du comportement, connus sous le nom de Mind Control. L’auteur a effectué plusieurs séjours à Washington, où il a consulté des milliers de pages dans les archives déclassifiées de la CIA, exploré les Archives nationales ainsi que celles du New-York Times, du magazine Life et d’autres journaux et périodiques de cette époque.

la-manipulation-mentaleLe fruit de cette formidable prospection vous est livré dans une douzaine d’enquêtes ayant pour thèmes : l’utilisation du LSD dans les interrogatoires ; l’utilisation de nouvelles drogues sur les clients des prostituées travaillant pour l’Agence ; les projets de déstabilisation de Fidel Castro avec la complicité de la mafia américaine ; la recherche sur les champignons sacrés, plantes et racines aux propriétés très spéciales, etc. Il nous conduit à l’intérieur de Fort Detrick, où l’on préparait des armes bactériologiques, et dans les fameuses « chambres du sommeil » du docteur Cameron, destinées à déprogrammer le cerveau. Il démasque également les techniques d’observation du comportement à l’aide du PAS du docteur Gittinger, et celles de l’hypnotisme par le docteur Eastabrooks, toutes deux utilisées pour le renseignement.

Lire la suite La manipulation mentale au service du renseignement

Sagesse éternelle !

Dans un discours, dit-on, prononcé en 1854 par un chef indien appelé Seattle, chef des tribus Duwamish et Suquamish, devant le 1er gouverneur du Territoire de Washington, Isaac Ingalls Stevens, l’essence même de la sagesse résume l’intervention du Chef indien. Une leçon éternelle pour tous ceux qui s’imaginent civilisés, donc autorisés à tout détruire au nom de la Civilisation…

Déclaration du Chef Indien Seattle en 1854 au Grand Chef de Washington

Ce discours est la réponse du Chef Seattle en 1854 au gouvernement américain qui lui proposait d’abandonner sa terre aux blancs et promettait une réserve pour le peuple indien. À la lumière des problèmes écologiques, ce texte est à la fois prophétique, poétique et éclairant.

Lire la suite Sagesse éternelle !

Mort annoncée du pétro-dollar !

Les principaux pays producteurs de pétrole ne peuvent s’affranchir de la domination américaine tant qu’ils n’arrivent pas à trouver de parade à la monnaie référence de leurs transactions commerciales. Les tentatives précédentes de Saddam Hussein l’irakien et de Mouammar Kadafi le libyen ont conduit ces deux pays au chaos et à la désolation. Mais le mouvement prend de l’ampleur et semble condamner définitivement la monnaie « standard » dans les transactions énergétiques.

Coup d’éclat pétrolier de Poutine?

La Russie a, tout simplement, pris d’importantes mesures, qui, au moins, pour une énorme partie du marché pétrolier mondial, briseront le monopole actuel de Wall Street, sur la cotation du pétrole.

Lire la suite Mort annoncée du pétro-dollar !

Djihadisme, vraiment ?

A l’origine, il n’existait pas de « Djihadisme » mais comme les « ismes » font peur, il fallait rajouter au « Djihad » sa frayeur ultime. Or, le Djihad n’a à l’origine pour seule fonction en réalité que de pousser à l’excellence car il signifie essentiellement lutter contre ses bas instincts. Les mots magiques ont cette « vertu » extrême, ils savent mettre la dernière couche qui « scelle » définitivement votre esprit à toute tentative de comprendre qui est quoi et qui fait quoi! Cela rappelle le poète libanais qui chantait « Je respire sous l’eau… Je coule. »

A vrai dire, tous les experts le savent, le terrorisme est avant tout une succursale étatique qu’aucun groupe privé ne saurait maitriser pour toutes les raisons liées à la logistique, au financement, au renseignement et à la stratégie, entre autres. Plus « académiquement » on entendra parler de guerre de quatrième génération, entendons par là que les soldats, dits terroristes, sont une nouvelle « race » de combattants nomades dont la mission ressemble à celle des criquets pèlerins. Ils sont là pour liquider toute forme de vie ou à la limite modifier tous les équilibres sociaux. Ils sont utilisés par les états pour faire la guerre aux autres à moindre coût.

Lire la suite Djihadisme, vraiment ?

ISIS, the new american army !

How America backed the ISIS Takeover and Destruction of Palmyra

As explosions from detonated mines continued in the background a Syrian general confirmed in some detail an ugly truth: Washington and its close allies Turkey, Saudi Arabia, Qatar and Israel backed the ISIS takeover and destruction of Palmyra.
Syrie Baal Shamin Palmyra
Most of the weapons ISIS used were from the US , with some ammunition from Israel . ISIS had US Hummers, spinning explosive projectiles and military rations from the US , Turkey and Saudi Arabia .
Lire la suite ISIS, the new american army !

Panne de courant au pays des lumières ! Sont-ils tombés sur la tête ?

En ces temps troublés, la « communauté internationale » – nom de scène des trois Occidentaux qui se piquent d’être les maîtres de droit divin de notre planète – semble perdre les pédales. Voilà donc nos larrons en quête de nouvelles aventures.

Par Michel Raimbaud

Comme d’habitude, l’Amérique, cette nation qui se croit indispensable et dispense aux quatre coins de l’univers ses leçons de morale, de démocratie et de droits de l’homme en faisant oublier qu’elle doit son existence au génocide des amérindiens et sa prospérité actuelle au pillage du monde considéré comme une arrière-cour, donne le ton. Ses sbires, les ci-devant « grandes puissances européennes », qui se plaisent à jouer aux gros poissons dans les petites mares, ne sont pas en reste…

Ayant remis les pendules à l’heure avec son Brexit et lancée dans le compte à rebours d’un Scotxit, la perfide Albion peut s’investir à fond dans son rôle traditionnel de cheval de Troie de l’Amérique. Pour sa part, notre « grande nation », qui fait tout pour ne plus l’être, se distingue par son arrogance ordinaire, sa prétention anachronique et le naufrage de sa diplomatie.

Lire la suite Panne de courant au pays des lumières ! Sont-ils tombés sur la tête ?

Washington, Londres et Tel Aviv, Capitales du terrorisme!

Ken O’Keefe, ancien marine de l’armée américaine et vétéran de la guerre du Golfe remet les pendules à l’heure et pointe du doigt les vrais terroristes, commanditaires des pires crimes qui mériteraient des condamnations exemplaires mais ne sont jamais inquiétés. Pire même, ils sont ceux qui, de façon obscène, se parent de vertus morales en jugeant les autres pour leurs propres crimes…

Ken O’Keefe résume tout cela en une seule phrase, c’est la loi de la jungle derrière laquelle se cachent les banquiers. Une intervention qui date de 2014 mais est toujours d’actualité!

Source : Ken O’Keefe : « L’Occident est le plus grand terroriste de cette planète. » – YouTube