Archives pour la catégorie Evénements

« Printemps Arabes », le cas Syrien…

Il n’a jamais existé dans toute l’histoire de l’humanité et ne pourra jamais exister de révolution soutenue par des forces impériales. Comme il ne saurait exister de mouvement populaire spontané qui se transforme en révolution sans réalité historique ancrée dans la société et sans organisation structurée dotée d’une direction, qu’elle soit collégiale ou individuelle, emmenée par un leader charismatique, qui sache agréger des énergies, parfois antagonistes, pour les orienter vers le même but. Toute l’histoire des révolutions en témoignent. Des manifestations de colère n’ont jamais pu, ne peuvent pas et ne pourront jamais se transformer en révolutions. A moins de croire que « quelques hommes en colère » soient suffisants pour métamorphoser une société en modifiant en profondeur toutes les structures qui font son fonctionnement !

Le mérite d’une résistance est qu’elle permet de toujours mettre à nue ses adversaires. Toute les versions romancées des révolutions qui n’aboutissent pas produisent des récits étonnement hideux tant le voile qui tenait lieu de « cache-sexe » laisse place à des « scripts » écrits longtemps à l’avance par des stratèges diaboliques dont les adresses se trouvent toujours à Washington, Tel Aviv, Paris ou Londres. Ce sont les plus grands experts en terrorisme ! De nombreux pays peuvent témoigner de l’infernale imagination des concepteurs américains, sionistes, français et britanniques que Turcs, Saoudiens et Qataris ont fini par rejoindre. Il suffit de le demander, entre autres, aux libyens, aux syriens, aux irakiens ou encore aux algériens. Et pour ceux qui y ont cru, ils n’ont alors qu’à se demander depuis quand des colonisateurs en puissance, leur bras armé, l’OTAN, et leurs propagandistes (leaders d’opinion ou éditorialistes) se soucient des peuples qu’ils méprisent et dont ils « pompent » les richesses sans vergogne ?

Lire la suite « Printemps Arabes », le cas Syrien…

Publicités

L’Algérie perd-elle « la boussole » en pliant devant l’Arabie Saoudite ?

Le Yémen martyre ne semble pas être le premier souci des autorités algériennes. Des tonnes de bombes pleuvent sur ce pays, l’un des plus pauvres au monde mais les pouvoirs publics algériens n’en ont cure. Ils ne voient pas l’embargo meurtrier qui affame le peuple yéménite, ni la destruction d’écoles, d’hôpitaux, d’usines, de ports ou d’aéroports, ni les massacres sur les marchés, ni les bombes qui tombent sur les gens lors des fêtes ou des enterrements. De tout cela, il n’est question d’aucune condamnation, pas même d’une protestation, ni même d’un murmure contre celui qui est à l’origine du malheur des yéménites. La machine du crime Sana Ambassade d'Algériesaoudien peut tout se permettre même d’utiliser des armes interdites explosant tout près de l’Ambassade d’Algérie à Sanaa.

Mais il a suffi d’un missile yéménite, après mille jours d’enfer vécu par le peuple du Yémen, qui cible le cœur du pouvoir des criminels saoudiens au Palais d’Al Yamamah pour que les officiels algériens se réveillent et condamnent avec la plus grande fermeté. Le monde entier voit et observe la machine de guerre qui détruit toute vie au Yémen. Les plus proches alliés de ce régime assassin commence à s’indigner et à trouver qu’il a franchi toutes les limites mais les autorités algériennes ont décidé honteusement de rester aveugle face à cette ignominie. Voilà qu’elles condamnent un missile balistique, signifiant par là que le peuple yéménite n’a aucun droit de se défendre!

Lire la suite L’Algérie perd-elle « la boussole » en pliant devant l’Arabie Saoudite ?

Dopage, existe-t-il un « champion » sain ?

La pratique du dopage dans le sport est généralisée. Et tout le monde le sait. Que ce soit le milieu sportif, dirigeants en cravate, encadrement et sportifs, le monde politique, les média, les entreprises qui sponsorisent et différents argentiers, tout le monde est au courant des pratiques calamiteuses dans le milieu du sport. Tous les sports sont concernés, personne n’ignore la pratique généralisée du dopage qui atteint des proportions dramatiques. Aucun « champion » actuel n’est propre, mais ce n’est une nouveauté pour personne. On ne peut continuer à rester au plus haut niveau sans dopage, c’est une règle absolue et tous le savent pour s’y plier!

Certains sportifs, prenant conscience des folles dérives du sport, osent dénoncer la folie généralisée mais ne seront pas assez médiatisés tant la complicité est totale entre intérêts des grands groupes et des argentiers et l’essentiel de la corporation des journalistes qui endort les amoureux du sport en consacrant beaucoup de son temps à célébrer des « champions » douteux devenant des icônes donc intouchables, en validant le sport business et la marchandisation des sportifs ou en commettant de pseudo analyses qui vont dans le sens des intérêts financiers. Très peu ose aller au-delà d’une ligne rouge tacite…

Lire la suite Dopage, existe-t-il un « champion » sain ?

Big Brother is watching you !

Oui, « votre » Grand Frère vous observe. Celui qui veille « très respectueusement » à être sûr que vous pensiez ce qu’il veut en finançant très généreusement ce que vous lisez. Celui qui « préfère » que vous acceptiez ses lois sans broncher en écornant « gentiment » tous vos droits.  Celui qui garantit votre épargne, si vous en avez, en étant très compréhensif avec les banquiers. Bref, « votre » Grand Frère vous veut du bien…

Loi Renseignement : les boîtes noires sont désormais actives

Le président de la CNCTR, qui doit contrôler l’usage des boîtes noires par les services de renseignement, a déclaré que celles-ci étaient actives depuis un mois maintenant.

Lire la suite Big Brother is watching you !

La (presque) tragédie des Al Saoud…

L’Arabie des Al Saoud traverse une période de turbulences qui risque de l’entrainer au fond du trou. Elle rappelle la fable de La Fontaine « La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf. » Car pour ceux qui savent, Riyad ressemble au « gros plein de soupe » qui bavarde beaucoup mais est incapable de quoi que ce soit. Et aujourd’hui, le prince héritier Mohamed Ben Salman a mis à nu tout ce qui était caché et tu pendant très longtemps, trop longtemps…

Les « amis » des Al Saoud achetés à prix d’or pour encenser cette propriété familiale se réveillent au cauchemar des pratiques d’un prince héritier d’une vulgarité sans nom et sans précédent dans ses relations avec tous ceux qu’il considère comme des moins que rien. Humiliant les siens durant la fameuse « nuit des longs couteaux » au cours de laquelle une purge sanglante et violente fit imploser un semblant de consensus familial et tribal. Humiliant également un état, le Liban, en kidnappant son premier Ministre, Saad El-Din Rafik Al-Hariri, son pourtant dévoué sujet.

Lire la suite La (presque) tragédie des Al Saoud…

Present at the Creation of ISIS

The never-told-before story of the meeting that led to the creation of ISIS, as explained by an Islamic State insider.

Since its creation, we have learned about the Islamic State from its enemies. Its story has largely been told by those fighting the group in Iraq and Syria, traumatized civilians who have escaped its brutal rule, and the occasional defector. That is about to change. This is the story of Abu Ahmad, a Syrian operative for the Islamic State who witnessed the group’s lightning expansion firsthand and spent months among its most notorious foreign fighters.

In this series of three articles, he provides unique insight into how Abu Bakr al-Baghdadi’s political scheming paved the way for the Islamic State’s expansion into Syria, al Qaeda’s efforts to stem the group’s rise, and the terrifying weapons in the arsenal of the self-proclaimed “caliphate.” Some names and details have been omitted to protect Abu Ahmad. Read part two here and part three here.

Lire la suite Present at the Creation of ISIS

Boulevard Marine Le Pen

Le Monde réel, comme l’économie réelle, à force de l’ignorer surprend ceux qui feignent de croire qu’il n’existe plus, qu’il faut le remplacer pour ressembler à celui qu’ils espèrent correspondre à leurs lubies. Mais il finit inéluctablement par fracasser ceux qui l’ignorent. Donald Trump a réveillé le « petit peuple » américain pour obtenir aux États Unis, avec son élection à la magistrature suprême, l’équivalent de l’ « Amexit ». Le peuple britannique a rejeté l’Union Européenne, ce fut le « Brexit ». Quant au peuple italien, il a humilié Matteo Renzi, le représentant de la caste oligarchique financière, dans une sorte de mini sondage concernant l’Union Européenne qui s’apparente à un « Italexit » en puissance.

Par M.C.BELAMINE

Le système oligarchique mondial ne voit pas le Monde se transformer. Pourtant, il va échec sur échec. L’idéologie mondialiste se meurt de sa plus belle mort. En Europe, ils sont plusieurs pays à bientôt s’engouffrer dans la faille qui devient béante du « sauve qui peut » général d’autant qu’à l’inverse de toutes les prévisions pessimistes des oiseaux de mauvaise augure, une embellie économique est constatée en Grande Bretagne depuis le Brexit. Les Pays Bas, la Suède, le Danemark, la République Tchèque, la Finlande, la Hongrie, la Pologne mais également l’Italie, l’Espagne, la Grèce et l’Irlande qui sera impactée par le Brexit. Tous ces pays ne sont plus très loin de la sortie de l’Union Européenne. Leur exit de l’Union oligarchique est plus proche qu’on ne pourrait le croire. Les peuples européens n’en peuvent plus des politiques économiques, sociales et sociétales les étouffant. Lire la suite Boulevard Marine Le Pen