Archives pour la catégorie Evénements

Le régime monarchique marocain, entre soumission et traitrise

Le Maroc est poursuivi par une terrible malédiction. L’image de ses dirigeants s’assombrit de jour en jour et ne révèle que soumission  et trahison. Le texte qui suit est époustouflant à plus d’un titre, il révèle preuves à l’appui l’incroyable collaboration du père du roi marocain actuel avec toutes les forces ennemies des peuples arabes et musulmans. Hassan II (fils du Glaoui Haj Thami et non de Mohammed V, un vrai secret de polichinelle au Maroc) « éternellement lié à la France et à la colonie sioniste à Tel Aviv » était avant tout l’ennemi de son propre peuple, un peuple courageux et brave qui « subit » mensonge sur mensonge quant à la nature du Makhzen, système féodal par excellence, et de la « maison royale ».

Les révélations de l’article qui suit finiront par avoir, sans aucun doute, un effet dévastateur sur la continuité d’un régime illégal et illégitime à tous points de vue. Le peuple algérien montre la voie à son peuple frère marocain et très bientôt, sans le moindre doute, les frontières artificielles érigées par des dirigeants illégitimes, des deux côtés, sera abattu beaucoup plus rapidement qu’on ne pourrait le croire. Et tout cela n’a-t-il pas déjà commencé lorsque l’on observe les galeries des supporters des clubs marocains entonner des chansons de contestation politique dans les stades à la manière des supporters algériens…?

Parcs, rues, timbre à son effigie, feu le roi Hassan II est gâté en Palestine occupée Lire la suite Le régime monarchique marocain, entre soumission et traitrise

Publicités

The influence of the zionist lobby disputed in America

Jews in the United States wake up and feel no more prisoners of the powerful Zionist lobby AIPAC. In a strong statement as a petition, prominent jews and non-jews stand up to denounce the unfair treatment done of MP Ilhan Omar.

We Stand with Ilhan

Join Naomi Klein, Ilan Pappé, Ronnie Kasrils, Sarah Jaffe, Rebecca Vilkomerson & many more, to say:

We are Jews who stand with Representative Ilhan Omar.

Ilhan Omar Lire la suite The influence of the zionist lobby disputed in America

اخطر حرب صهيونية في الخفاء ضد الجزائر

كل يعلم منذ وقت طويل ان ما يحيط بالجزائر مخاطر كثيرة. فهنالك ثلاثي فرنسي مغربي و صهيوني استعمل منذ فترة طويلة جميع الوسائل لخلق جو عفن في الداخل الجزائري بتَواطُؤ عملاء من الداخل و من الخارج . اما في محطتنا هذه فاحد المموليين لإلحاق الضرر بالجزائر الملياردير الصهيوني الأمريكي جورج سورَسْ و كل العملية تحت رقابة زعيم هذه العصابة الإجرامية في واشنطن. فأما الادوات الجزائرية فبعض منها افراد من المعارضة المزعومة و البعض الاخر منهم من كان في المؤسسات الجزائرية أو اشترك بشكل من الأشكال بالمعارضة العقيمة، فبعض من الادوات عمل في نهب موارد البلاد و يدعى رجل أعمال، ومنهم من يدور في الفلك الثقافي او الاعلامي.

وهنالك ثلة من مجهولين تحصلوا على نوع من شعبية بفضل انتشار الشبكات للتواصل الاجتماعي. كل هذه المجموعة الغير المتجانسة تعمل اليوم مع شبكات قوية للغاية تم إنشاؤها تحت قيادة الإمبراطورية الصهيوأطلسية بدعم وتوجيه من الولايات المتحدة وفرنسا والمغرب والمستعمرة الصهيونية في فلسطين. وفي هذا الصدد ، لا يخفى على أي من المراقبين بأن النشاط المكثف للسفير الامريكي جون ب. ديروشر بالجزائر في السنة الفارطة يشبه تمامًا نشاط نظيره روبرت فورد في سوريا ما قبل الخراب في ٢٠١١ Lire la suite اخطر حرب صهيونية في الخفاء ضد الجزائر

Gilets Jaunes, « Il est temps de passer à autre chose »

Dans un langage cru mais Ô combien éloquent, Jimmy Patin, le Gilet Jaune rouennais fondateur du « Parti des Pas de Parti », propose d’autres formes de lutte pour relancer les formidables promesses d’un mouvement né le 17 novembre 2018. Pour lui, il est temps de passer à autre chose, des actions stratégiques et de fond, car bloquer les routes et l’activité de ses concitoyens est contre productif même s’il ne se positionne pas contre les manifestations du samedi qui nécessitent beaucoup de courage.

Lire la suite Gilets Jaunes, « Il est temps de passer à autre chose »

Les sept principes de la désobéissance civile

1. La désobéissance civile est la violation délibérée, spécifique, de la loi, au nom d’un principe social essentiel. Elle devient non seulement justifiable mais nécessaire quand un droit humain fondamental est menacé et quand les moyens légaux pour faire respecter ce droit sont inadaptés. Il peut prendre la forme de violation d’une loi injuste, de protestation contre une situation injuste ou d’application symbolique d’une loi ou d’une situation souhaitable. Qu’elle soit reconnue comme légale, au nom d’un droit constitutionnel ou international, ou non, son but est toujours de combler la brèche qui sépare la loi de la justice, dans un processus infini de développement de la démocratie.

Par Howard Zinn

Gilets Jaunes2. Il ne faut reconnaître aucune valeur sociale à l’obéissance absolue comme à la désobéissance absolue à la loi. Prôner l’obéissance à des mauvaises lois, comme façon d’inculquer un certain servilisme abstrait à « l’ordre légal » ne peut qu’encourager les tendances déjà très répandues des citoyens de se courber devant le pouvoir de l’autorité, de refuser tout affrontement avec l’ordre établi. Exalter l’ordre légal comme quelque chose d’absolu est la marque du totalitarisme, et il est possible de créer une atmosphère totalitaire dans une société qui possède nombre des attributs de la démocratie. Revendiquer le droit des citoyens à désobéir à des lois injustes et le devoir de désobéir à des lois dangereuses, c’est la véritable essence de la démocratie, qui accepte que le gouvernement et ses lois ne sont pas sacrés mais qu’ils ne sont que des instruments, au service de certaines fins : la vie, la liberté, le bonheur. Les instruments sont accessoires ; pas les fins. Lire la suite Les sept principes de la désobéissance civile

Tariq Ramadan est-il un prisonnier politique ?

Les autorités françaises subissent des pressions au niveau international à cause de leur traitement de l’universitaire et philosophe musulman Tariq Ramadan, actuellement en détention provisoire dans l’attente d’enquêtes sur une série d’allégations d’inconduite sexuelle. Des dizaines de personnalités publiques internationalement respectées se sont joints aux appels – qui ne cessent de renforcer – à la justice pour Ramadan, qui selon les signataires, se voit refuser un traitement équitable simplement parce qu’il est musulman. Ce professeur d’études islamiques contemporaines à la faculté des études orientales du St Antony’s College, à Oxford, nie avec véhémence toutes les accusations.

Par Yvonne Ridley

Ramadan, un fervent défenseur des droits des Palestiniens, est le petit-fils de Hassan Al-Banna qui, en 1928, a fondé l’organisation des Frères musulmans en Égypte. Il est né en Suisse en 1962 après que son père, une figure marquante du mouvement, eut été exilé par le président égyptien Gamal Abdel Nasser. La diabolisation de la Confrérie musulmane par les alliés de la France au Moyen-Orient pourrait-elle être la raison du traitement de Tariq Ramadan ? Ou est-ce à cause de son soutien à la Palestine? Lire la suite Tariq Ramadan est-il un prisonnier politique ?

Le terrorisme et ses parrains

L’intervention du représentant syrien au Conseil de sécurité de l’ONU résume parfaitement la réalité des enjeux actuels. Le terrorisme mondial est central. Tous les experts le savent et le disent, le terrorisme est d’abord et avant tout une affaire d’état. Il n’existe que lorsque des intérêts politiques et stratégiques existent. Or, la Syrie est aujourd’hui l’enjeu majeur des futurs équilibres mondiaux et le terrorisme qu’elle combat avec ses alliés était ou est toujours parrainé par ses ennemis à Washington, Londres, Paris, Tel Aviv, Ankara, Ryadh ou Doha.

Tous les parrains du terrorisme sont aujourd’hui en perte de vitesse. La Turquie, à titre d’exemple, la tête de pont du projet anti syrien est contrainte et forcée de « lever le pied ». Son président Erdogan annonçait, aux débuts de l’agression sur la Syrie, de s’y rendre après quelques semaines pour prier à la Mosquée des Omeyyades en vainqueur. Il est désormais obligé de se ranger, même mollement, du côté des alliés russes et iraniens de la Syrie pour s’éviter un terrible retour de bâton. En effet, le terrorisme est comme une bombe, il finit par exploser à la face de ses concepteurs. Ce n’est pas pour rien que l’essentiel des services de renseignements occidentaux courent derrière leurs confrères syriens pour obtenir des renseignements qu’ils n’ont plus sur ceux qu’ils ont aidés à rejoindre la Syrie ou tout simplement fermer les yeux pour qu’ils le fassent… Lire la suite Le terrorisme et ses parrains