Archives du mot-clé Donald Trump

La dernière danse avant les portes de l’enfer…

Selon Nasser Kandil, l’un des vétérans de la presse libanaise et arabe, un des tout meilleurs analystes du monde arabe et musulman tout en étant quasiment dans le « secret des dieux » de la façon dont l’axe de la résistance réfléchit sur le plan stratégique, l’étape suivante verra la libération de Jérusalem-Est par l’installation de la résistance armée palestinienne dans cette ville. Cela risque de constituer le point de départ de la fin du projet sioniste en Palestine qui pourrait s’effondrer sans guerre destructrice. Il considère que les États-Unis par leur décision ont quasi officiellement admis que désormais ils se battraient pour la défense de l’état colonial en Palestine derrière le mur de séparation. Et, selon lui, le temps joue pour l’axe de la résistance…

Mais au-delà de tout ce qui se dit, la réalité est qu’à Al Quds/Jérusalem l’avenir de trois pays se joue : L’entité des Al Saoud dans le Hedjaz et le Najd, dite « l’Arabie Saoudite », la colonie sioniste en Palestine dite « Israël » et l’entité des Amériques dite « États-Unis d’Amérique », trois « créations » de l’ex-Empire Britannique. C’est donc véritablement l’avenir du Monde qui se joue…

Trump et JérusalemLa décision du président américain Donald Trump de déplacer l’Ambassade américaine de Tel Aviv à Al Quds/Jérusalem relève en effet du dernier acte stratégique américain dans la défense de la colonie sioniste. La loi « Jerusalem Embassy Act of 1995 » qui reconnaissait Al Quds comme capitale de la colonie sioniste, votée à une très large majorité du Congrès américain en octobre 1995, n’a jamais été mise à exécution par aucun président américain, Trump compris, avant cette date, non par manque de volonté mais par la nécessité de créer les conditions idéales pour parvenir à une reconnaissance de l’environnement arabe du fait accompli colonial. On considèrera cela la stratégie du soft power.

Lire la suite La dernière danse avant les portes de l’enfer…

Publicités

Trump réveille le Monde arabo-musulman !

Par sa décision de déplacer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem en la considérant comme la Capitale de l’entité sioniste, le président américain Donald Trump a réussi le tour de force de remettre le dossier palestinien au centre des préoccupations des Mondes Arabe et Musulman. Alors que la Palestine était le grand oublié de ces dernières années en raison du catastrophique « printemps arabe », la voilà de nouveau au cœur des batailles prochaines, qu’elles soient politiques, médiatiques, populaires ou même militaires. Trump a réussi l’impensable, réunifier les peuples arabe et musulman autour de la blessure palestinienne.

Par M.C.BELAMINE

Selon les premiers éléments, les États-Unis auraient obtenu l’accord de l’Arabie Saoudite conclu lors des réunions organisées à Riyad entre le principal conseiller de Trump, son gendre Jared Kushner, et le prince héritier Saoudien Mohamed Ben Salman. Les services de renseignement américains et ceux de l’entité sioniste auraient également donné leur feu vert en concluant que « l’incendie » qui prendrait dans les mondes Arabe et Musulman finirait par s’éteindre progressivement. Et, à la veille de prendre sa décision, Donald Trump aurait informé de sa décision une cinquantaine de chefs d’états du Monde, dont ceux de plusieurs pays arabes et musulmans.

Lire la suite Trump réveille le Monde arabo-musulman !

La bulle « atomique » financière !

Des chiffres à donner le tournis! C’est ce que révèle cet article de Mathieu Lenoir du site Réinformation TV. Tout le système financier mondial est en passe de s’écrouler tant la dette a atteint un niveau d’alerte extrême. Plusieurs experts ont déjà annoncé une méga crise financière qui risque de tout emporter, elle serait encore plus sévère que le célèbre krach financier de 1929, à l’origine de la plus grave crise économique connue à ce jour, car elle annonce l’effondrement du marché financier mondial selon l’américain Gerald Celente, fondateur du Trends Research en 1980 et l’un des meilleurs prévisionnistes au monde.

Wall street en 1929Une crise financière globale est à nos portes. Elle est annoncée depuis plus d’une dizaine d’années, 2008 semble en être le marqueur, et manifeste ses symptômes avant ce qui s’annonce comme une terrible déflagration

Lire la suite La bulle « atomique » financière !

La (presque) tragédie des Al Saoud…

L’Arabie des Al Saoud traverse une période de turbulences qui risque de l’entrainer au fond du trou. Elle rappelle la fable de La Fontaine « La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf. » Car pour ceux qui savent, Riyad ressemble au « gros plein de soupe » qui bavarde beaucoup mais est incapable de quoi que ce soit. Et aujourd’hui, le prince héritier Mohamed Ben Salman a mis à nu tout ce qui était caché et tu pendant très longtemps, trop longtemps…

Les « amis » des Al Saoud achetés à prix d’or pour encenser cette propriété familiale se réveillent au cauchemar des pratiques d’un prince héritier d’une vulgarité sans nom et sans précédent dans ses relations avec tous ceux qu’il considère comme des moins que rien. Humiliant les siens durant la fameuse « nuit des longs couteaux » au cours de laquelle une purge sanglante et violente fit imploser un semblant de consensus familial et tribal. Humiliant également un état, le Liban, en kidnappant son premier Ministre, Saad El-Din Rafik Al-Hariri, son pourtant dévoué sujet.

Lire la suite La (presque) tragédie des Al Saoud…

Trump’s Team Embraces Iranian Myths

Key players in the Trump administration have stuck to the neoconservative insistence on “regime change” in Iran rather than take a fresh look at the reality, as ex-CIA analyst Paul R. Pillar explains.

By Paul R. Pillar

Some hardline myths about Iran never seem to die. One myth especially pertinent to U.S. policy is that revolutionary regime change in Iran is a significant possibility in the near future and that with a bit more of a push from the outside, the Islamic Republic will collapse and be replaced by something much more to our liking. Lire la suite Trump’s Team Embraces Iranian Myths

La gifle démocratique des Américains à l’empire médiatique

Donald Trump et Bernie Sanders ne sont populistes et dangereux qu’aux yeux de journalistes et d’analystes qui se veulent gardiens de la morale et se répètent les uns les autres et qui sont eux-mêmes les acteurs de l’effondrement du politique.

Par Stéphane Trano

La plupart des médias y ont cru jusqu’où bout, mais ce mardi 3 mai 2016 ont fait voler en éclat leurs arguties. En éliminant ses concurrents dans la féroce compétition pour la nomination républicaine, à travers une victoire écrasante dans l’état de l’Indiana, . Bernie Sanders, quant à lui, a mis en échec Hillary Clinton, une victoire qui n’entame guère les probabilités que l’ancienne secrétaire d’état porte les couleurs démocrates le 8 novembre, mais dont les conséquences seront sensibles sur la suite des événements. Les deux candidats qui s’opposent au système washingtonien et qui n’ont cessé d’être caricaturés par le journalisme corporatiste sont portés par la force la plus consternantes pour les élites : le peuple lui-même. Les électeurs ont opposé une fin de non-recevoir à la mission civilisatrice des partisans d’une démocratie autoritaire et bien-pensante. Lire la suite La gifle démocratique des Américains à l’empire médiatique

Le compte à rebours a commencé pour Washington et Tel Aviv…

Plus rien ne va plus pour Washington, Tel Aviv et leurs alliés au Moyen Orient. Ils ont joué avec le terrorisme pour déployer leur stratégie de conquête et de remodelage de la région, ils ont récolté une nouvelle configuration où l’adversaire gagne, prend du poids et impose son agenda. L’histoire de l’entité sioniste s’écrit désormais en pointillés. La dernière « leçon de choses » magistrale du Hezbollah aura répondu à toutes les interrogations de l’alliance américano-sioniste. C’est désormais le mouvement libanais de résistance, devenu puissance régionale « monstrueuse », qui, avec ses alliés régionaux et internationaux, décidera du sort de la région, de son avenir et de la date de libération de la Palestine.

Palestine libreLes palestiniens l’ont déjà compris en « libérant » Al Aqsa, lieu saint de l’Islam, c’est ce qu’ils disent en l’investissant par milliers, une véritable marée humaine, pour reprendre possession du symbole palestinien par excellence. L’événement se conjugue avec la libération par le Hezbollah du Jouroud Arsal au Liban, un point stratégique à la frontière syrienne qui devait permettre à l’entité sioniste d’imposer, grâce à ses milices « islamistes », un contrôle accru de sa profondeur stratégique sur les hauteurs libanaises mitoyennes de la Syrie. Cependant, tout va de travers pour Tel Aviv et ses alliés « arabes » et occidentaux. Son pire cauchemar s’impose à « ses frontières ». Le Hezbollah libanais et les gardiens de la révolution iraniens sont à un jet des lieux les plus sensibles de la « plus grande base américaine au monde », comme le rappelle certains analystes.

Lire la suite Le compte à rebours a commencé pour Washington et Tel Aviv…